Liens utiles
Le site de l'école :
ISAE.fr
Facebook des admissibles :
Admissibles 2016
Le clip de promo 2016 ! Sur YouTube
De nombreuses infos sur Supaéro :
sur le forum prepas.org
Le site du BDE Supaéro :
http://www.bde-supaero.com/
Le lieu du WEI :
http://goo.gl/maps/q1It
Des infos sur les résidences de Supaéro
ici
Live vidéo admissibles
Caroline Bérard (directrice de la formation Supaéro) et Yoann Suignard (promo 16) ont passé l'oral sur Campus Channel et ont répondu aux questions des admissibles sur la formation et la vie étudiante à Supaéro.
Vous pouvez voir le replay sur YouTube
Matériel et documents
Ne pas oublier d'apporter :

Pour l'administration :
  • ->Photocopie R/V de la carte d'identité
  • -> RIB
  • -> Photos d'identités
  • -> Se procurer auprès de sa mutuelle la carte européenne d'assurance maladie (ça met quelques jours à arriver)
  • -> Copie du certificat de JAPD/JDC
  • -> Copie du diplôme de bac + notes de prépa
  • -> Attestations d'assurance "responsabilité civile vie privée" d'une part, et d'assurance locative si logé en rez (cf GMF par exemple)
  • -> Carnet de vaccination
  • -> Pour les étrangers, photocopie de la carte de séjour ET du passeport (valides)
  • -> Ton chéquier : scolarité, assurance sociale (~200 €), cotisation BDE (120 €), WEI (110-120 €), cotisation AS (~30 €), premiers tickets repas (~20 €) ...
Pour le WEI :
  • -> Sac de couchage
Pour ta chambre :
  • -> Un câble Ethernet (RJ45) droit, pas croisé (pas de wifi dans les rez)
  • -> Une multiprise
Pour te faire bien voir de certains groupuscules de l'équipe d'inté :
  • -> Des boules de pétanque
Contacts
Contacts pour l'inté : Prez - Igor 06 31 49 79 43 - (igor.desmoulin@isae.fr)
Sexcrétaire - Rayane 06 62 51 49 84 - (rayane.benbouazza@isae.fr)
Trésorier - Clément 06 18 21 70 37 - (clement.bouvet@isae.fr)
Contacte-nous pour toute question, cas particulier, besoin d'affection ou pour organiser ton rapatriement depuis la gare ou l'aéroport.
Page Facebook du BDE

GROS DILEMME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

GROS DILEMME

Message  OMAREL le Jeu 05 Aoû 2010, 00:28

Bonsoir,
Je suis actuellement étudiant en fin de 3/2, MP.
Mon but était d'intégrer Supaéro, malheureusement j'ai échoué. J'ai tout de même été admis à l'Ensica.
A présent, j'ai un choix très difficil à faire: Ensica, ou 5/2 pour retenter Supaéro.
Tout d'abord, pouvez-vous m'indiquer ce qui distingue les deux formations dans le fond?
D'autre part, j'ai lu quelque part sur ce forum (je ne me rapelle plus dans quel topic), que l'on pouvait faire des maths et de la physique théoriques à Supaéro, alors que cela n'arrivait jamais à l'Ensica. Pouvez-vous m'en dire plus à ce sujet?
Enfin, pouvez-vous m'indiquer en gros, le pourcentage d'étudiants par promo, qui étaient en 5/2?

Je vous remercie d'avance pour l'attention que vous voudrez bien portez à mon problème.

OMAREL

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 05/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GROS DILEMME

Message  Schtroumpf le Jeu 05 Aoû 2010, 12:43

Ce qui suit n'est que mon avis :

Ce qui distingue les deux formations dans le fond, c'est que Supaero couvre un spectre plus large (par exemple en première année cours de mécanique quantique et de physique du Laser, des maths assez théoriques, du management ... ), là où la formation dispensée à l'ENSICA est un peu plus focalisée sur la construction aéronautique pure (donc pas de mécanique quantique, mais un peu plus de cours qui apprennent vraiment à construire un avion).

Evidemment ce n'est qu'une tendance générale, d'ailleurs le mieux est que tu fasse ton propre avis en consultant les cours dispensés dans les deux formations : http://www.isae.fr/fr/les_formations/cycle_ingenieur_supaero/le_cursus.html (en fouillant un peu il y a moyen de trouver les catalogues des cours).

En gros, Supaero permet à ceux qui veulent faire de l'aéronautique d'en faire beaucoup, mais permet aussi de faire plein d'autre chose, tandis que l'ENSICA est quand même un peu plus centré sur l'ingénierie "classique".(mécanique, structure, aérodynamique, automatique ....).

Les pourcentages de 5/2 se trouvent sur le scei :
http://www.scei-concours.fr/statistiques/stat2009/mp.html
avatar
Schtroumpf

Nombre de messages : 12
Age : 28
Localisation : Toulouse, en partance pour Atlanta
Date d'inscription : 16/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GROS DILEMME

Message  tfr890 le Jeu 05 Aoû 2010, 15:41

La difference tient au fait de la specificite francaise (justifiee ou non) a accorder beaucoup d'importance au diplome, importance qui croit avec la difficulte a entrer dans une ecole. L'ENSICA ne sera jamais SUPAERO comme SUPAERO ne sera jamais l'X. (ce qui peut se traduire par exemple par une difference sur le salaire d'embauche)

Aussi une difference fondamentale c'est que (de memoire) environ 40% de SUPAERO bossent dans l'aero alors que ce taux est de 80% pour l'ENSICA. Donc +1 pour Schtroumpf
avatar
tfr890
Modo

Nombre de messages : 68
Age : 30
Localisation : Supaero
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GROS DILEMME

Message  moudubid le Jeu 12 Aoû 2010, 10:53

Ce choix a déjà été fait par le passé, un mec de ma promo a choisi de faire 5/2, il a eu Supaéro, pourquoi pas toi ?

Si tu dois choisir entre ces deux écoles, tu dois être intéressé par l'aéronautique, non ? Dans les deux cas ces écoles possèdent une certaine aura dans le domaine, même s'il est mieux de faire Supaéro (heureusement !).

moudubid

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 30/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GROS DILEMME

Message  Laurev le Ven 13 Aoû 2010, 01:48

salut !
pour modérer un peu nos propos Omarel, je comprends l'ambiguïté de ton choix. Avec l'ISAE aujourd'hui, nul ne peut plus dire exactement quelle école vaut "mieux" que l'autre. Il n'y a plus que des ISAE-quelque chose qui se valent, même chez les DRH (c'est un constat).
Les chiffres montreraient même que l'autre formation - en pleine montée en puissance - serait une plus grande "référence" en aéronautique/aérospatiale (plus grand pourcentage d'implication, par exemple). Ce qui a manqué c'est des gens compétents pour promouvoir l'image de Supaéro en tant que partie de l'ISAE et ne pas lui laisser cette image de radoteuse jalouse dépassée par les évènements. Tu peux déjà t'en faire une idée. En fait, il est impossible de prévoir à l'heure actuelle le futur rapport des forces et absolument rien n'interdit à l'ISAE et ses formations de se surpasser, voire de dépasser l'X ou autres lubies de taupin frustré Wink

Laurev

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 13/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GROS DILEMME

Message  Za le Ven 13 Aoû 2010, 10:36

Alors je ne connais que Supaéro, donc c'est de ça que je vais parler.

Je tiens à noter quand même qu'à Supaéro, oui y a des matières plus théoriques mais il y a aussi toutes les matières "classiques" type structures, aérodynamique, automatique qui ont été mentionnées par Schtroumpf. On trouve à Supaéro beaucoup de gens passionnés par l'aéronautique et l'astrophysique (d'où l'intérêt des matières théoriques, notamment), mais aussi plus généralement passionnés par les sciences de l'ingénieur, donc qui iront faire de la méca-autom-etc. dans les voitures, les trains, les bateaux, l'énergie (éoliennes...), ou qui iront d'ailleurs faire des maths en finance, ou de la recherche dans des domaines de la physique et de l'ingénierie. Il y a de l'info, aussi, dans la formation et dans les débouchés. En fait, Supaéro c'est toujours de l'aéronautique, mais avec des débouchés plus diversifiés - c'est pour ça que c'est une "école généraliste" même si elle est très axée aéronautique.

Cela dit, je me permettrai de faire une remarque. Autant je trouve détestable que les Supaéros, pour se défendre de l'ISAE, tapent sur l'Ensica. Autant je trouve minable l'inverse, qui consisterait à dire que l'Ensica est meilleure que Supaéro. Pour moi, le problème de l'ISAE c'est de vouloir faire croire que les formations sont les mêmes, ce qui n'est pas le cas. Chaque formation a ses forces, on l'a vu dans les posts précédents. Je retiendrai pour ma part : plus généraliste du côté de Supaéro (une force parce qu'on a un panel plus grand d'applications à la sortie), plus spécialiste du côté de l'Ensica (une force parce que l'on a une formation très axée aéronautique). Mais je rappelle quand même qu'à l'entrée le concours des Mines n'est pas le concours CCP, que la formation est différente, et qu'à la sortie les débouchés de Supaéro (postes, domaines, salaires) ne sont pas ceux de l'Ensica. Excuse moi Larev, Supaéro (ISAE) et Ensica (ISAE) (car ce sont les nouvelles notations), ce n'est pas la même chose sur un CV. Le nier ne fera pas avancer la cause de l'Ensica.

Pour en revenir au départ, si ce qui te passionnes c'est l'aéronautique, je pense que tu trouveras ton compte dans chacune des deux formations. Ces deux formations sont toujours différentes, et c'est ce qui a poussé pas mal de Supaéros à faire 5/2 pour l'avoir.

Je sais que je n'aide pas nécessairement pour le choix, mais je veux juste dire qu'il y a du bon dans les deux, certes, mais que Larev exagère un chouilla dans ce qu'il/elle dit : on peut être deux formations complémentaires sans prétendre que l'Ensica est mieux que Supaéro sous toutes coutures pour compenser ce que disent les autres !!
avatar
Za

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 28/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GROS DILEMME

Message  Marie-Sophie le Ven 13 Aoû 2010, 12:58

Larev a écrit:La bêtise a enfin un autre nom :
tfr890 a écrit:
L'ENSICA ne sera jamais SUPAERO comme SUPAERO ne sera jamais l'X. (ce qui peut se traduire par exemple par une difference sur le salaire d'embauche)

Ta signature me dit quelque chose... Autant citer deus qui compare deux éléments incomparables (ingé BTP vs ingé aéronautique) me parait justifié, autant citer tfr890 qui dit que SUPAERO ne sera jamais l'X c'est juste débile.

Tu crois VRAIMENT que l'ISAE va surpasser l'X ? Polytechnique a clairement une longueur d'avance sur tous les niveaux :
- budget
- prestige historique
- formation multidisciplinaires (mais vraiment)
- grands corps de l'Etat

Désolée de te confirmer que l'ISAE (et encore l'ISAE campus Rangueil seulement) n'est et ne sera qu'une école d'appli de l'X

Et si en plus tu prends en considération la "reproduction sociale de l'élite" t'es mal barré de chez mal barré. Lâche de tps en tps tes bouquins d'aéro et lis Bourdieu par exemple.

Bref, réveille-toi Sleep

Sinon +1 pour Za, c'est pas du tout les mm formations point barre, à toi de voir si t'es capable de faire 5/2 ou pas.

Marie-Sophie

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 01/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GROS DILEMME

Message  marijuano le Ven 13 Aoû 2010, 13:06

Les chiffres montreraient même que l'autre formation - en pleine montée en puissance - serait une plus grande "référence" en aéronautique/aérospatiale (plus grand pourcentage d'implication, par exemple).

lol!
Pour travailler dans l'aéronautique, je peux affirmer que c'est faux. Le seul chiffre fiable pour juger de la valeur d'une école ou formation dans un secteur industriel, c'est le salaire d'embauche et de ce point de vue, supaero est nettement devant l'Ensica (à EADS Astrium aux Mureaux, il est de 40 000 euro/an pour un supaero et d'environ 35 000 euro pour un ensica). Mais bon, de la part de quelqu'un qui voit l'ISAE dépasser l'X, il n'est pas surprenant de lire ce genre de bêtises.
Le "pourcentage d'implication" montre juste que Supaero offre des débouchés plus larges que l'Enscica.

Sinon, je confirme ce que dit Za. Un ingénieur Supaero et un ingénieur Enscica ne sont pas recrutés pour le même type de postes et les évolutions de carrière ne sont globalement (je dis bien globalement) pas les mêmes, les supaero évoluant plus vite vers des fonctions managériales.

marijuano

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 24/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GROS DILEMME

Message  Marie-Sophie le Ven 13 Aoû 2010, 13:13

Larev a écrit:Les chiffres montreraient même que l'autre formation [...] serait une plus grande "référence" en aéronautique/aérospatiale (plus grand pourcentage d'implication)

ZE banane dansante
Ca c'est un argument de poids...

Marie-Sophie

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 01/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GROS DILEMME

Message  Laurev le Ven 13 Aoû 2010, 16:32

Assez d'accord avec toi Za, mais je ne vois pas en quoi l'autre formation est moins généraliste - ah oui, nos deux ou trois options de quelques heures en plus...

Pour le reste :

- le même pourcentage pourrait au moins aussi bien indiquer ceux qui font marcher l'aéronautique - les plus nombreux, présents dans tous les postes.
- les grands corps d'État (CEA, etc.) ne sont heureusement pas réservés aux X.
- évidemment la valeur d'une école se mesure le mieux au salaire d'embauche ("justifié ou non" a même rajouté quelqu'un) et tfr90 ou marijuana ne disent jamais de bêtises.
- avoir une longueur d'avance pour un coureur signifie ne JAMAIS pouvoir être dépassé Smile
- cerise sur le gâteau : "lis la reproduction des élites de Bourdieu" - même une pédante devrait savoir que Bourdieu a justement dénoncé qu'avec le temps la sélectivité d'une école ne correspond plus à la valeur réelle de son élite mais à la hiérarchie des classes sociales.
- à combien vendez-vous cette fameuse boule de cristal ?

Bêtise quand tu nous tiens I love you

Laurev

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 13/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GROS DILEMME

Message  marijuano le Ven 13 Aoû 2010, 17:52

Allez, j'en remets une dernière couche pour le plaisir :

le même pourcentage pourrait au moins aussi bien indiquer ceux qui font marcher l'aéronautique - les plus nombreux, présents dans tous les postes.

Donc puisque l'Ensica envoie plus d'élèves que Supaero dans le secteur aéronautique, elle est une "plus grande référence" ?
L'Ensica envoie également dans l'aéronautique plus d'élèves que Centrale ou les Mines...dois-je tirer la même conclusion pour ces deux écoles ? (au fait, il y a plus de gad'zarts que d'Ensica dans le secteur aéronautique, et à tous les postes ...).



évidemment la valeur d'une école se mesure le mieux au salaire d'embauche ("justifié ou non" a même rajouté quelqu'un) et tfr90 ou marijuana ne disent jamais de bêtises.

Le salaire d'embauche témoigne de la reconnaissance dont bénéficie l'école par le milieu industriel. C'est-à-dire par des professionnels de l'aéronautique qui ont 20 ou 30 ans d'expérience. Mais tu as sans doute raison, ce ne sont que des ignorants et toi seul détiens la vérité quant à la vraie valeur des écoles d'ingénieur françaises.
Au fait, c'est quoi tes critères, qu'on rigole un peu ?

- à combien vendez-vous cette fameuse boule de cristal ?

Bien sur que l'ISAE peut supplanter l'X. De même qu'il est possible que les Iles Feroe gagnent la coupe du monde de football en 2014 ou qu'un homme mette le pied sur Mars d'ici 2020. C'est juste hautement improbable.

Pour conclure, je voudrais dire aux (jeunes) membres de ce forum que ce sinistre individu n'en est pas à son coup d'essai. Il intervient aujourd'hui sous le nom de Laurev, mais il sévissait déja quand j'étais étudiant sous le nom de Lisae puis de Spoutnik. A l'époque, il s'était déja tristement distingué par la même mauvaise foi que celle qu'il témoigne aujourd'hui, à tel point que d'autres élèves de l'Ensica étaient venu s'excuser sur ce forum et il n'était guère mieux considéré à l'Ensica qu'il ne l'était à supaéro. Bref, n'accordez pas trop d'importance à ses propos bassement provocateurs, il ne représente vraiment que lui-même.

marijuano

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 24/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GROS DILEMME

Message  Za le Ven 13 Aoû 2010, 18:15

Laurev, ce que je critique dans ce que tu dis, ce n'est pas que tu dises que l'Ensica a des qualités, c'est que tu veuilles démontrer quelque chose de faux et d'inutile en plus - que l'Ensica serait "supérieure" à Supaéro, en tous points apparemment. Je n'ai pas dévalorisé l'Ensica, tu noteras. Donc ne sois pas ridicule de ton côté. Dire que l'Ensica, c'est la même mais en mieux... Ca fait sourire, au mieux. Soyez plutôt fiers de vos particularités comme on l'est des nôtres, ça sera plus constructif. Une coopération vaut mieux qu'une compétition ou un oubli de ce qui faisait la force de chaque formation.

Sinon, soyons concret. Le côté plus généraliste se retrouve dans les secteurs de débouchés. Voilà ce qu'on trouve sur le site de l'ISAE:

Ensica
LES SECTEURS D’ACTIVITÉ :
Ingénierie : 48%
Aéronautique : 33%
Automobile : 6%
Espace et Défense : 6%
Ingénierie informatique : 3%
Enseignement, recherche, services publics : 4%

Supaéro
LES SECTEURS D'ACTIVITÉ
Aéronautique : 40% (dont Espace et Défense)
Ingénierie : 20%
Audit, Conseil : 12%
Industrie automobile : 6%
Energie/chimie : 6%
Banque, finance : 5%
Autres : 5% (enseignement & recherche - électricité, électronique, télécom - service public - transport - divers)

Donc ingénierie+aéronautique+espace et défense, pour l'Ensica c'est 87%, pour Supaéro 60%. Je pense que ça suffit à illustrer l'idée que Supaéro est plus généraliste, non ? Encore une fois, ce n'est ni un bien ni un mal, c'est un fait.
avatar
Za

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 28/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GROS DILEMME

Message  Laurev le Ven 13 Aoû 2010, 20:02


- Za : tes chiffres pourraient juste illustrer le fait qu'ici on s'intéresse moins à l'aéronautique et plus à la finance ou que les ensica sont plus recherchés dans ce domaine.

- le salaire d'embauche de certaines entreprises est une évaluation pifométrique basée quasi-uniquement sur le concours d'entrée, avec peu de valeur relative : une vieille tendance française. Par exemple, 1.5 fois le salaire veut dire 1.5 mieux comme école ? Difficile à croire, le salaire ne permet absolument pas à lui seul de comparer ou classer les écoles entre elles. Il peut rester fixe pour une entreprise alors que l'école peut s'améliorer ou se dégrader. Après, on peut choisir une école pour être mieux payé, je comprends.

- le dernier classement des écoles d'ingénieurs de l'usine nouvelle montre très clairement que selon les critères choisis (le "prestige" n'est pas comptabilisé) l'ISAE (4ème) peut facilement fleureter avec l'X (1er) : deux des critères majeurs appliqués à l'ISAE sont nettement supérieurs à ceux de l'X. Une simple question de budget de recherche ou d'effectifs et les deux écoles deviennent comparables : on est loin du "hautement improbable" - on voit déjà que centrale paris est en mauvaise posture. Les DRH lisent ces revues et s'en inspirent... - d'ailleurs on retrouve ici que les classements de revues n'utilisent jamais le salaire d'embauche comme "seul critère d'évaluation" Wink

- avec Marijuano, la bêtise change encore de nom : "tout le monde est lisae" Laughing

Laurev

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 13/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GROS DILEMME

Message  PDD le Ven 13 Aoû 2010, 20:28

Laurev tu fais quoi/tu viens d'où ?

PS : T'as fait ENSICA-corps des mines ?
avatar
PDD

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 12/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GROS DILEMME

Message  marijuano le Ven 13 Aoû 2010, 20:51

Décidément, avec toi, c'est trop tentant :

avec Marijuano, la bêtise change encore de nom : "tout le monde est lisae"

Tu ne trompes personne No . Tu as donc si honte de ton passé sur ce forum ? (ce que je peux comprendre)

le salaire d'embauche de certaines entreprises est une évaluation pifométrique basée quasi-uniquement sur le concours d'entrée, avec peu de valeur relative

Tu crois vraiment que les entreprises sont irresponsables au point d'ajuster leur masse salariale sur une "évaluation pifométrique " (surtout par les temps qui courent) ?
Il serait intéressant d'avoir la réaction de certains dirigeants de l'industrie aéronautiques sur ce point, je suis sur qu'ils apprécieraient ton opinion.
D'ailleurs, peux-tu m'expliquer signifie une "école 1,5 fois meilleure qu'une autre" ?


le dernier classement des écoles d'ingénieurs de l'usine nouvelle montre très clairement que selon les critères choisis (le "prestige" n'est pas comptabilisé) l'ISAE (4ème) peut facilement fleureter avec l'X (1er)

lol!
C'est tout ce que tu as trouvé ?? Ces classements sont bidons. Dans la plupart des cas, les données qui y figurent viennent des écoles elles-mêmes (bonjour l'objectivité; qui a parlé d'évaluation pifométrique ?). Non pas que je sois mécontent de voir l'ISAE bien classée mais si tout ce que tu as pour justifier ton point de vue sont les classements de la presse, je crois qu'il vaut mieux en rester là.


Les DRH lisent ces revues et s'en inspirent... - d'ailleurs on retrouve ici que les classements de revues n'utilisent jamais le salaire d'embauche comme "seul critère d'évaluation"


De mieux en mieux. Tu dis d'abord que les entreprises (et donc les DRH) fixent les salaires d'embauche selon des critères d'évaluation "pifométriques" liés uniquement au niveau de recrutement et maintenant, tu nous dis que les DRH s'inspirent de classements qui sont basés sur d'autres critères. Corrige moi si je me trompe mais si on recherche un profil plus qu'un autre, on est prêt à payer davantage pour l'avoir (c'est en tout cas comme ça que ça marche chez Astrium). Ainsi, si les DRH s'inspiraient de ces classements, ils seraient prêts à payer davantage pour avoir un Ensica qu'un Centralien. Je te garantis que ce n'est pas le cas. Donc ... je crois vraiment qu'on va en rester là.

marijuano

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 24/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GROS DILEMME

Message  Kaouenn le Ven 13 Aoû 2010, 20:58

Deux petites remarques en passant :

- les DRH, c'est pas les mêmes qui insistaient pour demander "Supaero ou Ensica" aux gens qui avaient uniquement ISAE sur leur badge FTT ? (bizarrement, il s'agissait d'Ensica, d'ailleurs...)

- Pour ce qui est de mon domaine (le spatial), je peux t'assurer que niveau notoriété, nombre d'embauchés, connaissance de l'école à l'étranger, et aussi, pour le coup, qualité de formation, Supaero est devant (puisqu'on fait du classement, allons-y...). Et je ne crois pas que designer et construire du satellite/lanceur soit un domaine de bites en technique...

Obvious troll is obvious certes, mais c'est vendredi, trop tentant bis clown
avatar
Kaouenn
Modo

Nombre de messages : 244
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 28/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GROS DILEMME

Message  PDD le Ven 13 Aoû 2010, 22:01

Ouais et surtout à la différence de l'ensiprout, à supaéro c'est surtout les tocards qui finissent dans le technique.

PS : supaero est l'école d'appli de l'x la plus simple à avoir car ces gens en ont vraiment rien à battre des poubelles volantes
avatar
PDD

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 12/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GROS DILEMME

Message  Laurev le Sam 14 Aoû 2010, 01:01

salut,
ça va trop loin, je n'espérais pas voir le sujet dévier comme ça. Les réactions sont bof, bof.

PDD : pas idiot, mais mieux que ça encore Wink

Tu crois vraiment que les entreprises sont irresponsables au point d'ajuster leur masse salariale sur une "évaluation pifométrique " (surtout par les temps qui courent) ?

oui, surtout par les temps qui courent.

D'ailleurs, peux-tu m'expliquer signifie une "école 1,5 fois meilleure qu'une autre" ?

Pas grand chose justement, ce que j'expliquais.

C'est tout ce que tu as trouvé ?? Ces classements sont bidons. Dans la plupart des cas, les données qui y figurent viennent des écoles elles-mêmes (bonjour l'objectivité; qui a parlé d'évaluation pifométrique ?).

Bon alors pourquoi s'énerver, toutes ces querelles d'écoles, il n'y a aucun problème si les classements d'écoles ne servent pas à faire leur réputation. Les DRH se baseraient juste sur le salaire d'entrée ou le concours pour estimer une école...et s'en servir pour fixer le salaire d'entrée. Logique, non ? Comment sors-tu du cercle ? J'ajoute dans la même veine que les différences de salaires d'entrée sont bidon et s'estompent avec la carrière. Mais là on parle déjà moins de la valeur de l'école que du potentiel du salarié...

De mieux en mieux. Tu dis d'abord que les entreprises (et donc les DRH) fixent les salaires d'embauche selon des critères d'évaluation "pifométriques" liés uniquement au niveau de recrutement et maintenant, tu nous dis que les DRH s'inspirent de classements qui sont basés sur d'autres critères.

lis mieux au lieu d'accommoder à ta sauce : il n'y a pas contradiction, j'ai écris certaines entreprises font du pifométrique car toutes n'utilisent pas ces grilles de salaires traditionnelles et fixées. Une tendance majeure (aussi idiote soit-elle) est de se baser sur ces classements "bidons" pour viser telle ou telle école ou juger son salaire d'embauche.

Corrige moi si je me trompe mais si on recherche un profil plus qu'un autre, on est prêt à payer davantage pour l'avoir (c'est en tout cas comme ça que ça marche chez Astrium).

non pas forcément (économie oblige !), ce qui n'exclue pas que le DRH peut être quand même très influencé par le classement dans ses préférences.


Ainsi, si les DRH s'inspiraient de ces classements, ils seraient prêts à payer davantage pour avoir un Ensica qu'un Centralien.

Oui, c'est dans la logique de ce que j'ai décris : pourquoi serait-il autrement ?

Ah "Garanties", "promesses", "parole"...je ne demande que ça Smile

bon je vous laisse, ce n'était qu'un avis.


Laurev

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 13/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GROS DILEMME

Message  blueberry le Sam 14 Aoû 2010, 13:16

Parti en couilles (au pluriel), je verrouille, allez barboter ailleurs.

Rapidement, décider de faire 5/2 ou pas est un choix vraiment difficile, qui dépend de pas mal de paramètres.

J'espère que le début de discussion t'a aidé et t'encourage à aller demander aux ensica des infos sur leur formation (ou à te renseigner à ce sujet sur le site de l'isae).

Bon courage pour ta décision.
avatar
blueberry

Nombre de messages : 8
Age : 28
Localisation : r2-5xx
Date d'inscription : 14/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.chuckhomiss.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: GROS DILEMME

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum